la seule formation officielle de punk méticuleux

pour les garçons, les filles et les petits animaux qui pondent dans la tête des morts.

Ce qu'il y a d'intéressant dans Élémarsons, c'est leur démarche, une vraie démarche. C'est une démarche cohérente. On voit tout de suite que ça fonctionne bien, oui, c'est ça: ça fonctionne bien, très bien. Une vraie démarche cohérente qui fonctionne bien. Élémarsons, c'est intéressant. Avant tout, c'est ça: c'est très intéressant. La première fois que je les ai vus, je me suis dit: c'est intéressant, c'est une démarche cohérente qui fonctionne bien, c'est très intéressant. Aujourd'hui, si je devais parler d'Élémarsons, j'insisterais surtout sur la cohérence d'une démarche, et sur le côté très intéressant d'un fonctionnement. Sinon mes couilles.

Louis Aïagon

L.L. de Mars — doubleur hongrois de Daffy Duck — aux percutouilles, flutiaux craspecks, longs-circuits hasardeux et brâmes déchirants; fondateur du centre d'Études en Approximation Sonore de Münstchafft, son oeuvre solitaire et opiniâtre peut être consultée ici avec des bottes.

J. — dont zouichette et talent sont aussi impressionnants que son pseudonyme est court — aux machines partout et cordes décordées du lundi au vendredi.
Vous aurez bien entendu reconnu l'homme-machine de Enihcam, homme-machine de Enihcam, homme-machine de Enihcam.

Sinon, François Coquet, on sait pas bien qui c'est mais il est toujours là, derrière nous sur la scène, avec des gros tuyaux qui brillent, il souffle dedans tout le temps, et ça fait tellement peur qu'on ose pas bouger ni appeler la police mais on aimerait bien qu'il s'en aille...

Élémarsons, une musique accommodant un bruitisme délicat à des glossolalies niguedouilles mais mignonnement cadencées, cadavres exquis acousmatiques tombés dans le pot de colle, musique écrite avec gants de boxe et ritournelles mâchouillées qui raviront aussi bien les mélomanes dépressifs que les congressistes en psychiatrie.

2011

l'album costhume

Pendant la petite période de fièvre au cours de laquelle Élémarsons enregistrait l'album « Mes boules dans ton sapin, l'album de la maturité », nos héros furent confrontés au problème du désoeuvrement que posent les studios à la campagne, la nuit, loin de...

2010

Mes boules dans ton sapin, l'album de la maturité

Fanfare montée en urgence pour composer le fameux requiem accompagnant sa propre dissolution tragique, « Mes boules dans ton sapin » est sans aucun doute l'album le plus. Selon certaines sources, il serait même.
Il serait tentant de voir, dans l'usage immodéré des pizzicati, dans les...

2006

Pas ici, y'a trop de monde

L.L. de Mars / J.

Album sorti chez Boxpock, désormais épuisé.
Réalisé avant que François Coquet ne rejoigne la formation, il est déjà tout plein de pliches et de noix. On y trouve : un tricot, un peigne, une petite vache en plastique qui bat des ailes quand on actionne un...

Altermusique.org