Le cauchemar

Je suis dans une salle noire
Je ne sais plus quoi faire
Tout est sombre
Tout est noir
Je me sens aveugle
Je ne sais plus où je suis
Je ne sais plus où je suis
Il y a des voix dans les couloirs tout autour
Je ne sais pas d'où ça vient
Je ne comprends pas ce qui se passe
Je ne comprends pas où je suis
Tout ça est trop pour moi
Je suis totalement désemparé
La sueur commence à apparaître sur mes tempes

Il y a un bruit sourd au loin
Que je ne comprends pas
Il s'amplifie de plus en plus
Qui devient assourdissant
Jusqu'à ce que je hurle
Que mes oreilles me fassent mal
Que je sente mon cerveau en ébullition
Comme dans un immense micro onde
Que je ne puisse jamais reprendre mon souffle
La panique me gagne
Le son est insupportable
Je ne comprends pas
Je n'ai pas le temps de comprendre
Je me cogne contre les murs
Je cherche une issue
Je cours dans tous les sens
Je me sens impuissant

Ma voix se répercute sur les murs
Et rapidement des milliers de cris m'envahissent
Ce sont mes cris mais je ne le sais pas
L'obscurité tourne autour de moi
Je flanche et je tombe par terre
Je m'écrase mollement sur le sol
Et je ne comprends toujours pas
Malgré le sang qui coule de mes oreilles
Malgré ma peau qui s'effrite
Malgré mes cheveux qui s'arrachent

L'obscurité m'aspire comme un gouffre
Je me sens glisser
On me vide complètement de mes organes
Mes os disparaissent
Je hurle qu'on me lâche
Qu'on arrête ce supplice

Mais c'est maintenant ma peau qui est arrachée
Je n'existe même plus
Mais je continue de hurler
Et les cris se répètent
Et je ne comprends pas

Et je continue de hurler
Et les cris se répètent
Et je ne comprends pas

Et je continue de hurler
Et les cris se répètent
Et je ne comprends pas

Et je continue de hurler
Et les cris se répètent
Et je ne comprends pas

Et je ne comprends pas
Et je ne comprends pas
Et je ne comprends pas
Et je ne comprends pas
Et je ne comprends pas
Et je ne comprends pas

L'obscurité disparait
Je crois que tout va s'arrêter
Que je vais me réveiller
Mais la lumière n'est déjà plus là
Et je ne comprends pas
Mais ce cauchemar ne veux plus s'arrêter
Et je ne me suis jamais réveillé

Fermer cette fenêtre