Des horizons verticaux

Le soleil se lève
Sur les horizons verticaux

Devant mes yeux
S'étends le néant

C'est le monde
Qu'ils nous ont construit

C'est les rêves
Qu'ils nous ont créé

C'est le seul horizon
Qu'ils nous ont laissé

On me parle
De pensées horizontales
On m'inonde
De journées verticales

C'est le monde qui devient sale
Sous les latitudes longitudinales
C'est leur vie qui est une cavale
Toutes les idées se valent

D'horizontales en verticales
Je ne vois plus que des horizons verticaux

C'est toute leur technologie
Qui nous cloue au sol

C'est toutes leurs normes
Qui étouffent nos songes

Dans leur monde
Ils sont tous horizontaux
Tous leurs projets
Ne sont pas verticaux

Le réveil est toujours trop tôt
Le sourire jamais assez beau
Le compte jamais assez gros
Il suffit d'avoir la tête sous l'eau

D'horizontaux en verticaux
Je ne vois plus que des horizons qui s'avalent

C'est les lettres qui s'effacent
Tous les mots
Qu'ils font disparaitre

C'est la langue courante
Qui de jour en jour s'appauvrit

Leur humanité est animale
Leur monde est bancal
Ma vie est banale
Cet horizon est vertical

D'horizontales en verticales
Je ne vois plus que des horizons verticaux
D'horizontaux en verticaux
Je ne vois plus que des horizons qui s'avalent

D'horizontales en verticales
Je ne vois plus que des horizons verticaux
D'horizontaux en verticaux
Je ne vois plus que des horizons qui s'avalent

D'horizontales en verticales
Je ne vois plus que des horizons verticaux

Je ne rêve que de changer les horizontaux
En horizons verticaux

Fermer cette fenêtre