Aliss, chapitre II

Matieu - Le droit à l'innocence - Aliss, chapitre II

Bonjour Aliss, tu es si belle,
Mon coeur est lourd, ça fait longtemps
Qu'il y'a ces mots qui le réveillent
C'est un peu comme un volcan
qui n'a pas attendu deux ans
pour te décrire toutes les merveilles
qu'il y a dedans pour toi

Je sais j'aurais pu te l'écrire
ou te le dire sans une chanson
Mais je n'ai jamais su te décrire
mes sentiments sans être con
Alors quoi de mieux que deux passions
pour expliquer tous les sourires
qu'il y'a au fond de moi

Et laisse moi juste le temps
te dire que sans toi je m'égare
quand la distance et ce présent
nous séparent

Et qu'on nous laisse encore le temps
de voir où la vie nous emmène
Pouvoir te dire à chaque instant
combien je t'aime

Je ne sais même pas où commencer
peut-être au début tout simplement
un début août, une fin juillet
pour moi peut-être un peu avant
je n'ai pas su compter le temps
qu'a duré ce premier baiser
entre toi et moi

Je ne pourrai pas tout te dire
tu sais tout aussi bien que moi
tes yeux, les mots et les désirs
que tu me donnes à chaque fois
quand je te serre dans mes bras
c'est comme ne plus vouloir partir
et rester près de toi

Fermer cette fenêtre