Ma Nationalité

Moi je te donne ma nationalité
Bien en dehors d'une rationalité
Corps étranger peut-être, originaire
Fils d'un quartier, ou d'une bonne mère
Je te donne mes papiers, à toi qui vit dehors
Emballer un métier, c'est revivifier son corps
Mais qu'est-ce qu'une identité,
à quel point un trésor
Se fondre dans une fausse identité
Une fausse identité

Je renie volontiers tout ce en quoi je suis lié
Mes pas resteront les mêmes d'Istanbul au Carême
Je regarderais mieux les droits, m'y formerai bien plus adroit
Tous mes droits, je te les laisse, vides de Foi.
C'est toutes ces laisses qu'on nous offre en collier,
Non propres aux terres mais à la particularité
Au plus moyenné, le plus sans moi
Je suis plus moins, qu'égalité
Je suis plus moins, qu'égalité

Je te donne mon langage, il t'effraye parfois,
Pour te faire entendre il te faut bien ça
Je connais sa valeur, je n'en ai vraiment plus besoin
Pour te faire comprendre, faut les rendre demandeurs
Je garderai les mots pour
Leur parler d'un grand jour
Du soleil et des plaines, la haine contre la peine
Enfin libre dans mes pas, mon écho résonnera
Toutes les directions seront ma nation
Toutes les directions seront ma nation
Toutes les directions seront ma nation

Moi je te donne, une particularité
Bien en dehors d'une nationalité
Je te donne, une fausse identité
Je suis plus moins qu'égalité
Moi je te donne...

Fermer cette fenêtre