VooDoo

C'est un serpent qui se glisse
La dans le haut de ma cuisse
Et qui se déploie en moi
Au creux de mes veines
Et je sens tout bas
Les échos de sa haine
Il se glisse, il s'ésquisse
Il m'emmène dans le vice.

Et tous ces épithètes
Qui me fracassent la tête
Ses Big Bangs
Comme mille cent comètes
Ils m'explosent, ils implosent,
Ils s'imposent en névrose
Je l'entends tout bas
A l'intérieur de moi.

C'est un serpent qui s'empare de moi,
Et qui se courbe, avec la courbe, de mes bras
Il m'ennivre, son sourire me naïve
Il s'empare de ma lune invalide.

Faut-il se sentir forcément exclu
Si on est pas comme tout le monde
Faut-il se sentir forcément conclu
Dans un immonde
Endoctrinisme, Politarisme,
Volontaire hier
Lobotomisme, parachutiste,
Un égoïste,
Ironico, te quiero, avec ça d'eau dans le masochisme
Je l'entends tout bas,
A l'intérieur de moi

P't'être qu'à trop remonter dans son passé
On se sent peut-être un p'tit peu trop oppressé,
Alors c'est pour ça, que même si on doit
Allez plus profond dans le doute et l'émoi
Dansons ensemble dans la danse,
En prenant le serpent pour apparence,


Vas-y viens, vas-y danse
Vas-y t'y est p't'être déjà si t'y penses
Alors entrons ensemble dans la danse
En prenant le serpent pour apparence...

Fermer cette fenêtre